Soleil et vitamine D, quand la nature est un allié pour la santé

La vitamine D est importante pour notre santé. Elle contribue grandement au développement des os ainsi qu’à la santé musculaire. Et d’après le résultat de différentes recherches scientifiques, la vitamine D permet de prévenir les cas de fractures chez les personnes âgées et pourrait même réduire les risques d’incuber certains risques de cancer. Malheureusement, notre organisme le synthétise à très faible quantité, c’est pourquoi s’en supplémenter peut être un réel atout. Quelles sont alors les relations entre le soleil et la vitamine D ?

Faire le plein de vitamine D pour une immunité garantie

La vitamine D est une pro-hormone très peu présente dans notre alimentation. Pour un organisme en bonne santé, la peau en sécrète les deux tiers sous l’action des rayons du soleil. Nous le savons tous, la vitamine D joue un rôle incontournable dans la santé des os. En effet, sans elle, on aura beau manger une grande quantité de calcium, sans agent synthétiseur, notre organisme n’en gardera pas une miette. D’après les études, une quantité suffisante de vitamine D dans le corps peut réduire jusqu’à 20% les risques d’ostéoporose après l’âge de 65 ans.

La vitamine D contribue également à la force musculaire. Pour les femmes, elle a le pouvoir de réduire les douleurs pendant les règles. D’autres recherches ont encore permis d’établir qu’une carence en vitamine D peut favoriser les risques de rhumatismes inflammatoires. Dans la plupart des cas, les personnes atteintes de la maladie de Crohn présentent un taux très faible de vitamine D.

Pour que notre corps puisse disposer d’une quantité suffisante de vitamine D, outre les compléments alimentaires, une exposition au soleil peut être bénéfique. En effet, une quantité minimale de rayons ultraviolets captée par notre peau est requise pour notre équilibre biologique. Une fois synthétisé, tout est stocké pour plusieurs mois dans notre foie et dans nos masses graisseuses.