La maladie d’Alzheimer devrait devenir une priorité mondiale selon OMS

L’organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Alzheimer’s Disease International (ADI) ont dévoilé un rapport sur l’impact que la maladie d’Alzheimer et apparentées ont dans le monde.

Ce rapport révèle qu’une personne est diagnostiqué toutes les quatre secondes, soit près de 7,7 millions de nouveaux cas souffrant de la maladie d’Alzheimer par année. Si la France, le Japon, la Corée du Sud, les Pays-Bas, la Norvège, la Grande Bretagne, le Danemark et l’Australie ont déjà entrepris de prendre des mesures face à la maladie, de nombreux pays n’ont encore aucun plan pour venir en aide aux malades et leur famille.

Pour l’OMS, cette maladie est une véritable bombe à retardement qui doit devenir une priorité mondiale, alors que le responsable de la Société Alzheimer du Canada réagissait en affirmant «Le rapport de l’OMS constitue un signal d’alarme pour les gouvernements qui doivent faire preuve de leadership en planifiant des mesures propres à contrer l’impact de ces maladies dévastatrices sur le système des soins de santé et sur les personnes qui en sont atteintes».

Actuellement, il n’existe aucun traitement pour traiter la maladie d’Alzheimer, cette maladie neurodégénérative incurable qui entraîne la perte des fonctions mentales, dont la mémoire touchant principalement les personnes de plus de 65 ans.

L’Alzheimer liée à la consommation de graisses
Alzheimer et antipsychotiques