Le Royaume Uni offrira des chèques réduction pour des repas plus équilibrés

Pour lutter contre la mal-bouffe et pousser la population à manger plus équilibré, le secteur privés appuyé par le ministre de la Santé, Andrew Lansley, ont eu l’idée de créer des chèques offrant des réductions sur certains produits alimentaires, clubs de gymnastique et centre d’entraînements sponsorisé par l’industrie agro-alimentaire.

Ce programme baptisé «grand swapathon» sera offert dès le week-end prochain par la grande chaîne de distributions Asda où les carnets de chèques d’une valeur de 58 euros seront distribués. C’est plus de 291 millions d’euros de bons de réductions qui seront proposées par des marques telles que Nestlé , Unilever, Kellogg’s pour l’achat de produits comme le pain complet, le riz, ou la bière sans alcool. Même l’industrie du textile s’est joint à cette initiative en offrant des chèques de réduction pour l’achat de vêtements de sport, mais aussi sur la console Wii Fit ou Nintendo, mais aussi sur le programme dans les salles de conditionnement physique.

Des industries qui en profiteront pour redorer leur image selon le National Obesity Forum, une association de professionnels de la santé déclarant que «L’industrie a sauté sur l’occasion pour apparaître comme les « gentils » et obtenir l’approbation du gouvernement sans faire grand chose pour promouvoir une nourriture saine en échange».

Selon le ministre de la Santé, c’est «une initiative enthousiasmante» et «un bel exemple de la façon dont le gouvernement, les médias, l’industrie et les distributeurs peuvent travailler ensemble pour aider les familles à mieux prendre soin de leur santé».

Les antioxydants
Les collations