Les bébés de mères végétariennes en dangers ?

Selon une étude publiée dans le Journal of Nutrition and Dietetics, les mamans végétariennes qui allaitent leur bébé durant les six premiers mois de la vie de leur enfant, ignorent souvent les dangers qui guettent le nourrisson.

Malgré les indications des médecins, les femmes végétariennes ne suivent pas les recommandations médicales quand vient le temps d’allaiter leur bébé, ce qui peut provoquer de graves dommages au bébé. Les dangers causés aux bébés de végétariens provoqueraient des dommages cérébraux graves si le bébé n’est nourri qu’au sein de sa mère végétarienne. On sait depuis longtemps que le fer et la vitamine B12 permet aux bébés de grandir, mais dans le lait maternelle des mères végétariennes, ces vitamines ne sont pas transmis sauf si la maman prend des compléments alimentaires.

Selon le docteurs McVeagh, « La vitamine B12 est nécessaire à chaque cellule qui se divise et les bébés grandissent très vite. Sans une source de vitamine B12, ils ne vont pas pouvoir grandir comme ils devraient. Ils vont devenir anémiques et leur cerveau ne va pas se développer correctement ».

Nous savons que l’alimentation dans les premiers mois de la vie influence le développement des bébés et cette étude vient de mettre en évidence, les dangers et les dommages sur la santé que les mères végétariennes peuvent causer à leur bébé.

Rappelons qu’en France, un bébé de onze mois est mort de graves carences en vitamines, sa maman était végétarienne.

Vacances : attention aux intoxications alimentaires, précautions anti-tourista
Conseils pour mincir : trois erreurs courantes commises pour perdre du poids