Moins de décès et diminution d’infarctus en France

Selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le nombre d’infarctus du myocarde et les décès liés aux maladies coronaires sont en diminution croissante cette dernière décennie en France.

Entre 2000 et 2007, l’étude démontre que les risques d’infarctus du myocarde et les décès ont diminué dans la tranche d’âge entre 35 et 74 ans, de 5% chez les hommes et 6% chez les femmes. Ce phénomène a aussi été observé dans plusieurs pays d’Europe et trouve son explication dans par la surveillance des facteurs risques, soit l’hypertension, hypercholestérolémie et le tabagisme.

Dans plusieurs régions de France, les scientifiques indiquent qu’entre 2000 et 2003, mais aussi entre 2004 et 2007, on a pu observer à Strasbourg, une diminution du nombre d’infarctus de 22 % chez les hommes et 23 % chez les femmes, alors qu’à Lille la diminution était de 15% et 14 %.

En 2008, la revue médicale, European Heart Journal avait observé ce phénomène.

Go-white, un kit de blanchiment dentaire à domicile
L’obésité infantile, un problème mondial selon l’OMS