Quelles sont les vertus médicinales de l’ashwagandha ?

les vertus medicinales de l ashwagandha

La médecine traditionnelle indienne est réputée à travers le monde pour son efficacité. Elle exploite les vertus des plantes pour soigner des maladies physiques comme psychiques. La médecine Ayurvédique utilise par exemple l’ashwagandha. Actuellement, on trouve cette plante sous forme de complément alimentaire dans l’Occident.

Qu’est-ce que l’ashwagandha ?

Appelé également withania somnifera, l’ashwagandha est une plante médicinale qui régénère et rajeunit, mais pas que ! Les Indiens utilisent cette plante depuis des siècles pour se soigner. En langue ancienne de l’Inde, ashwagandha signifie sanskrit. Ce qui veut dire fort comme un cheval. En effet, cette plante est très riche en actifs, notamment au niveau de la racine. Outre ses propriétés fortifiantes et revitalisantes, cette plante est exploitée pour soigner différentes pathologies. L’ashwagandha contient des acides aminés essentiels, des oligo-éléments, des antioxydants, des phytostérols et des alcaloïdes. Par ailleurs, elle est parmi les plantes médicinales de l’Inde avec des vertus immunostimulantes, anti inflammatoires et aphrodisiaques avérées. Mais, il faudra en consommer des kilos de racines pour bénéficier de ces bienfaits. C’est pourquoi il vous est recommandé d’acheter des compléments alimentaires naturels sur www.guide-des-plantes.com.

Quelles sont les propriétés de l’ashwagandha ?

L’ashwagandha est de prime abord reconnu pour ses vertus tonifiantes. Elle redonne de l’énergie pour agir contre la fatigue. Cette plante aide à combattre la fatigue chronique, fortifie l’organisme, redonne de la vitalité après un effort physique comme le sport, reconstitue l’organisme (tissus, os, muscles, etc.) et combat l’anémie ou le manque de globules rouges. En outre, l’ashwagandha a un effet relaxant. Grâce à sa propriété antispasmodique, il agit sur les muscles intestinaux, bronchiques et utérins en cas de spasmes intestinaux ou de règles douloureuses. Après, l’ashwagandha est réputé pour son action anti inflammatoire. Il agit sur les douleurs articulaires et musculaires en réduisant l’inflammation. C’est également un excellent antiseptique pour combattre la fièvre, le rhume, la conjonctivite et la toux. De plus, ces principes actifs stimulent la glande thyroïde. Cette plante stimule et régularise la thyroïde. Les vertus médicinales de l’ashwagandha va bien au-delà de stimuler et soigner l’organisme. Cette plante agit sur la vie sexuelle en tant qu’aphrodisiaque naturel. D’un côté, il normalise les fonctions sexuelles et agit sur l’infertilité. De l’autre côté, il stimule la libido, soigne l’impuissance et l’éjaculation précoce.

Ashwagandha : posologie et contre-indications

Les compléments alimentaires naturels doivent être pris avec précaution pour profiter largement de leurs bienfaits. Il est recommandé de commencer à petite dose et d’augmenter progressivement jusqu’à atteindre les 5 g par prise. Le corps doit prendre le temps de s’habituer à ses actifs. Faites une cure de 4 à 8 semaines pour trouver les effets bénéfiques de l’ashwagandha. Si vous devez renouveler le traitement, espacez les cures d’une semaine environ. Il faut faire attention, car même si l’ashwagandha est une plante naturelle, il existe des contre-indications. Il faut respecter les doses prescrites faute de quoi la plante peut devenir hypnotique. En effet, il s’agit d’une plante médicinale très puissante qu’il convient de la prendre avec prudence. Par ailleurs, l’ashwagandha est déconseillé pour les femmes enceintes et les personnes qui souffrent d’hyperthyroïdie.

Acheter du cannabidiol (CBD) en toute sécurité et en toute légalité en ligne
Saunas massifs et design : choisir le modèle adéquat qui respecte les traditions nordiques