Archives de tags | défilés de mode

Jil Sander: Courbes Douces


Le Belge Raf Simons pour Jil Sander présente une collection Automne/Hiver 2009/2010 minimaliste, au son de Machine Gun de Portishead.

Beaux volumes arrondis: Vestes longues et manteaux serrés à la taille, puis s’élargissant sur les hanches. Cols roulés seconde peau et pantalons cigarette.

Lignes pures et contours nets:  Les tenues en maille côtelée, velours, tweed et cachemire se succèdent, dans les tons de gris, marine et noir. Leurs poches, revers et détails sont incrustés.

Une collection chic, sobre et minimaliste.

Découvrez le site de Jil Sander.

Gareth Pugh: Cuir et Pointes

Diplômé de l’Ecole londonienne Central Saint Martins, Gareth Pugh a dessiné des costumes de scène pour la chanteuse Kylie Minogue.

C’est en 2008 que le monde fermé de la mode lui ouvre grand ses portes, après le succès de sa collection de prêt-à-porter féminin. Après cette série de tenues cuirassées en noir et blanc à l’allure futuriste, on désigne le jeune Londonien comme l' »étoile montante » de la mode britannique.

Sa première collection exclusivement masculine présentée à la Fashion Week Paris 2009 tire son inspiration des créatures gothiques de jeux vidéos. Ses mannequins, tels des robots débarquant d’une autre planête, avancent le regard déterminé.

 Avec une grande attention au détail, Gareth Pugh crée vestes cintrées et pantalons serrés, en cuir noir bien sur, recouverts de pointes. ses combinaisons boutonnées et sanglées font ressortir le côté fétichiste du défilé. Le tout au son d’une entêtante musique électro.

Découvrez plus de photos sur le site de Gareth Pugh.

Dunhill: Chic Britannique

Présentée lors de la Fashion Week de Paris 2009, la collection Automne/Hiver 2009/2010 pour Hommes de la griffe chic Dunhill est dessinée par un petit nouveau: le britannique Kim Jones.

Une collection destinée à habiller businessmen à succès et jeunesse dorée, de Londres à Dubai.

Découvrez le site Dunhill.

Romain Kremer: Panoplie Futuriste

Récompensé du prix de la créativité au festival de Hyères en 2005, le jeune créateur français Romain Kremer pare ses mannequins de combinaisons surprenantes.

Avec sa collection Automne/Hiver 2009/2010, il présente de nouvelles panoplies colorées aux matières et aux coupes futuristes.

« Quand je crée, je n’imagine pas une apparence physique, mais la liberté qui s’en dégage », déclare Romain Kremer.

Pour ce créateur touche-à-tout. le vêtement occupe une place importante en tant qu’élément dramatique et plastique. 

Une étonnante garde robe expérimentale.

Toutes les photos de sa collection sur le site Romain Kremer.

Julius: Armée Dark

Créée en 2001 par le japonais Tatsuko Horikawa, la griffe Julius travaille souvent autour du noir. Le japon et sa culture sont également des influences omniprésentes chez le créateur.  

C’est de nouveau un univers sombre aux influences streetwear que dévoile Julius avec sa collection Hommes Automne/Hiver 2009/2010.

Entre le gothique chic et le requin urbain, on imagine l’homme Julius promenant sa silhouette élancée dans les rues embrumées de Paris ou Londres de nuit…troublant vaguement les passants qu’il croise.

La collection reprend les codes du vestiaire militaire, avec les treillis et rangers. Cependant, les tenues sont adoucies par une coupe prêt du corps et des hauts qui jouent sur la transparence.

agnes.b: Artiste Cool

La collection Automne/Hiver 2009/2010 d’agnes b reflète l’image d’un homme sympa et décontracté, qui recherche simplicité, style et confort.

Chaque tenue raconte une histoire: Celle de l’artiste qui se ballade dans la rue, pensant à son prochain enregistrement de musique. Celle du Sherlock Holmes en herbe. Celle du jeune à la Gus Van Sant qui porte un sweat à capuches et se réfugie dans ses pensées.

Tricky et Oxmo Puccino étaient venus applaudir la mode de la créatrice à l’esprit cool.

Site d’agnes b.

Walter Van Beirendonck: Explosion de Couleurs Futuristes


Diplômé de l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers, Walter Van Beirendonck est membre de la bande des « six » (avec Ann Demeleumeester et Dries Van Noten, entre autres). Il présente sa collection « Glow » lors de la fashion week Paris 2009.

D’abord inspiré par les arts visuels, la littérature, la nature et les influences ethniques, il se lance par la suite dans des collections futuristes prenant leur source dans la science fiction.

Ses collections sont toujours l’occasion pour lui d’exprimer ses messages militants en rapport avec l’environnement ou la politique.

Révélé en 1995 avec la collection futuriste qu’il crée sous son label W & LT (Wild and Lethal Trash), il dessine en 1997 les costumes de scène du groupe U2 pour leur « PopMart Tour ».

Walter Van Beirendonck aime travailler avec des matières de pointe aux couleurs trés contrastées.

La surprise vient souvent de ses combinaisons de couleurs inhabituelles et de son dessin futuriste hypergraphique, semblant sortir tout droit d’un cerveau d’ado à l’humour caustique.

Site de Walter Van Beirendonck.