Alzheimer, un nouveau test sanguin pour détecter la maladie

Selon un étudie publiée par une équipe de chercheurs américains, il serait possible de détecter la maladie d’Alzheimer avec un test sanguin.

Actuellement aucun traitement n’existe pour traiter cette maladie et donc la technologie qui pourrait déceler l’Alzheimer de façon plus précoce permettrait de surveiller les personnes plus tôt. Selon les déclarations de Thomas Kodadeck , l’auteur de l’article paru dans le Scripps Research Institute en Floride « si cela marche avec la maladie d’Alzheimer, ça pourrait fonctionner pour d’autres maladies, car il s’agit d’une plateforme technologique assez générale. » avant d’ajouter « maintenant, nous devons confier cette technologie à des spécialistes de différentes maladies pour lesquelles un diagnostic précoce est essentiel.» Aux États-Unis c’est plus de 5 millions de personnes qui seraient touchés par la maladie, en France en 2007 c’est pas moins de 800.000 patients qui en souffrent avec une augmentation de 250 000 malades par année. Cette découverte permet de déceler les anticorps comme l’immunoglobuline réagissant aux protéines spécifiques à cette maladie grâce au recourt des peptoïdes et des molécules de synthèse. Ce test serait très utile pour les laboratoires pharmaceutiques et leur permettrait de mieux sélectionner les malades pour les essais cliniques et découvrir les signes précoces de la maladie dans le sang.

Testé par l’équipe de chercheurs sur des souris présentant des signes de la maladie de la sclérose en plaques et sur des animaux sains, pour ensuite faire des essais sur des patients atteint d’Alzheimer, de Parkinson et des personnes en bonne santé. Toujours selon les auteurs de l’étude, ce type de test établi sur des anticorps pourrait un jour déceler les cancers de façon plus précoce.

L’Alzheimer liée à la consommation de graisses
Alzheimer et antipsychotiques