Quelle infusion boire lorsqu’on est enceinte ?

Quelle infusion boire lorsqu'on est enceinte

Pour remplacer les envies de soda ou de café, boire une infusion pendant la grossesse peut avoir des effets bénéfiques sur la santé. Toutefois, il faut être assez vigilants, car elle peut contenir des principes actifs, pouvant être nocive si vous attendez un heureux évènement. Vous pouvez boire une infusion en étant une femme enceinte, mais dans certaines limites. Mais quelles sont ces infusions qui viennent à bout de vos petits maux gestationnels ?

Infusion pendant la grossesse : quelles plantes choisir ?

Quand vous êtes enceinte, les nausées font partie de votre quotidien. Cela peut arriver à tout moment de la journée. Durant les 3 premiers mois, bon nombre de femmes enceintes en souffrent. Pour y remédier, vous pouvez préparer une infusion pendant votre grossesse à base de mélisse. C’est une plante aux multiples vertus qui soulage les nausées, mais aussi l’anxiété et les spasmes de l’estomac.

Si vous êtes sujettes à de l’insomnie, vous pouvez vous préparer une infusion pour femme enceinte à base de fleur d’oranger. Elle est connue pour favoriser le sommeil ainsi que l’endormissement. Il arrive aussi que vous souffriez de sensation de jambes lourdes, de phlébites ou d’hémorroïdes. Les soucis de circulation sanguine sont communs. La meilleure infusion pour grossesse ? L’hamamélis. C’est un petit arbuste que l’on retrouve en Europe et en Amérique du Sud.

Choisir une infusion pour femme enceinte

Il existe une infusion pour femme enceinte à base d’aubépine qui est recommandée pour soigner les troubles cardiaques mineurs. Palpitations, insuffisance du rythme cardiaque et troubles légers ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Pendant le dernier mois, s’il y a bien une infusion pour grossesse qui est préconisée, c’est celle à base de framboisier. Les gynécologues et les sages-femmes la recommandent, car les feuilles contiennent des tanins et des flavonoïdes.

Pour avoir plus d’informations, cliquez ici !

Le framboisier va donc préparer le corps à l’accouchement ainsi que l’utérus, à condition d’en consommer deux tasses par jour. Comment faire ? En misant sur une cuillère à soupe de feuilles pour une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes et buvez. Il y a des infusions que vous pouvez faire à la maison, comme celles à base de verveine, de menthe fraîche ou encore de thym. Veillez juste à cueillir ces plantes dans des endroits propres et protégés de la pollution.

Y a-t’il des infusions à ne pas boire pendant la grossesse ?

L’infusion pour grossesse n’a pas que des avantages. En effet, les femmes enceintes doivent éviter à tout prix les tisanes qui ont des vertus laxatives fortes comme celles à base de séné, de rhubarbe ou encore de bourdaine. Aussi, l’infusion pour grossesse à base de plantes dotées de phyto-oestrogènes comme le houblon, la sauge ou le fenouil est déconseillée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Gataka.

Durant votre grossesse, vous devez aussi faire attention au safran. Pourquoi ? Car on l’utilisait surtout pour faciliter la venue des règles. Au-delà de 10 g par jour, il peut avoir des effets abortifs. Enfin, l’infusion pour grossesse à base de réglisse, de trèfle ou de lin n’est pas conseillée.

Les aligners, la solution discrète pour l’orthodontie des adultes
Acheter des vêtements de marque à bas prix