Actualité des thérapies naturelles dans la science

des thérapies naturelles dans la science

Si auparavant, les médecins et les spécialistes sanitaires recommandaient toujours des traitements à base de produits pharmaceutiques, actuellement les choses commencent à réellement changer en se tournant petit à petit vers les produits de la nature. En effet, les recherches scientifiques effectuées en Europe et un peu partout dans le monde essaient d’identifier les principaux actifs dans les plantes pour faire l’objet d’une thérapie naturelle moins nocive et plus efficace. À part les plantes, les minéraux et les différentes molécules organiques s’invitent aussi dans le sujet.

 

Les thérapies naturelles, un moyen de traitement plus efficace

 

Dans leur enthousiasme à vouloir isoler tous les principes actifs d’une plante médicinale dans une petite partie de la plante, les chercheurs du XIXe siècle ont fait l’erreur fatale de mettre de côté toutes les parties restantes. Or, ces autres parties possèdent aussi d’autres vertus intéressantes pour la santé et le bien-être. Pour corriger cette erreur, la science d’aujourd’hui ne cesse d’établir de nouvelles recherches en permanence dans le but d’identifier les principes actifs complets dans une plante donnée. À l’issue de ces recherches, on peut alors mettre au point des thérapies naturelles selon les symptômes et maladies données.

Les maladies qui touchent la population d’aujourd’hui sont surtout liées à une mauvaise hygiène de vie, à un déséquilibre alimentaire, physique et mental et à un manque d’activités physiques. Comme remède efficace, il n’y a rien de mieux que des thérapies naturelles recommandées par la science. Pour en savoir plus sur les plantes médicinales et les symptômes des maladies à traiter grâce à la phytothérapie, cliquez ici.

 

Les vertus des plantes médicinales

 

Ce n’est pas un hasard si les plantes médicinales sont présentes dans les recherches scientifiques et pharmacologiques contemporaines. Pour survivre, se reproduire et contrôler son environnement, une plante produit des molécules métabolites secondaires. Dans la nature, ces molécules lui servent pour attirer les agents pollinisateurs, pour repousser les herbivores et pour éloigner les prédateurs.

La science a récemment découvert qu’en raison de la complexité et de la diversité de ces molécules secondaires, la plante présente de nombreuses vertus thérapeutiques dont la plupart des personnes ignorent encore les effets. De plus, à la différence des produits de synthèse, les plantes médicinales ne présentent aucun effet secondaire notable du moment qu’on respecte bien les consignes d’utilisation selon le site de Santé Science.

 

Les plantes médicinales au service de la guérison

 

Dans tous les domaines thérapeutiques, les plantes médicinales ont permis la découverte de nombreuses avancées médicales. Un type de champignon découvert sur le sol norvégien a par exemple permet la découverte de la ciclosporine, une molécule à l’origine d’un médicament immunosuppresseur puissant autorisant la transplantation d’organes tout en évitant les rejets. Aussi, les récentes découvertes scientifiques ont identifié des molécules œstrogéniques intéressantes dans l’agave et le soja pour résoudre les problèmes de menstruation des femmes et pour atténuer les troubles hormonaux à la ménopause.

En ce qui concerne la stimulation du système immunitaire et la lutte contre les maladies conséquentes comme le SIDA, de nombreuses études scientifiques se poursuivent pour trouver des remèdes d’ici quelques années.

Quelle infusion boire lorsqu’on est enceinte ?
Acheter des vêtements de marque à bas prix