Cassons quelques idées reçues sur prise de poids, règles et grossesse

Chacun(e) d’entre nous a sa petite idée sur comment perdre du poids. Les magazines féminins et reportages à la télévision sur ce sujet nous donnent des conseils. Régimes divers et variés, exemples de menus équilibrés, activités sportives recommandées : en dépit de la grande quantité d’information qui nous est donnée, nous avons encore de nombreuses idées reçues sur la perte de poids.

Tout d’abord, les femmes pensent parfois que les règles font grossir. C’est faux. La prise de poids apparente n’est due qu’à un « gonflement » du corps provoqué par une rétention d’eau due aux œstrogènes. Elle disparaît après les règles.

Combien de fois avons-nous entendu une femme enceinte déclarer en entamant sa deuxième part de tarte aux fraises : « Normal, je mange pour deux ! » Or, il ne faut pas manger pour deux lorsqu’on est enceinte. Tant que possible, il faut essayer de ne pas prendre beaucoup de poids pendant sa grossesse, en particulier les quatre premiers mois.

Le fait qu’une femme garde toujours quelques kilos après une grossesse est tenu pour une vérité. Or, c’est faux. Si possible, une femme enceinte doit s’efforcer de contrôler sa prise de poids durant la grossesse, à la fois pour elle et pour son futur bébé. Après la naissance, comme après tout événement hormonal qui a fait prendre plus de quatre kilos à une personne, il est tout à fait possible de revenir au poids initial. Alimentation saine et exercices ciblés rendent possible cette remise en forme et perte de poids.

Enfin, l’idée qu’allaiter fait grossir n’est, elle, pas une idée reçue. La sécrétion de prolactine, qui permet la formation du lait, entraîne une prise de poids.