Les différents types de protéine de whey

protéine de whey

La whey est une protéine issue du lactosérum du lait. Elle est devenue populaire dans le domaine de la nutrition, car elle procure une quantité maximale d’acides aminés essentiels, nécessaires au fonctionnement de l’organisme. Différents types de conditionnement de ce produit sont vendus dans le commerce. Quelles sont ces variantes et quels sont ces avantages sur la santé ?

Qu’est-ce que la whey proteine ?

Le concentré de lactosérum est un extrait de protéine conditionnée sous forme de poudres, dans le but de renforcer une carence en acide aminé. Sa particularité est qu’elle est facilement digeste et se consume très vite dans l’organisme. La prise régulière de cette protéine par les sportifs de haut niveau est conseillée par les nutritionnistes, car elle réduit instantanément la carence en acides aminés. L’avantage pour le corps humain est qu’il renforce la production de protéine nécessaire pour le fonctionnement de l’organisme et revigore la construction musculaire perdu dans l’effort.

Elle provient du lactosérum contenu dans le lait de la vache et des mammifères. En sachant qu’il y a deux types de protéines contenus dans le lait qui sont la caséine et le lactosérum. Le premier sert le plus souvent pour synthétiser les produits laitiers, tandis que le reste est collecté au début sous forme de liquide et qui va être conditionné en poudre et devenir la whey. L’autre point fort de ce produit est sa teneur faible en matière grasse et une absence d’impuretés. C’est pourquoi, il est consommé régulièrement dans le milieu sportif avec la présence d’acides aminés essentiels. Pour toute information sur les différents produits, vous cliquez ici pour en savoir plus.

Les variantes disponibles

Il existe des variantes de ce produit disponible dans les pharmacies et dans des boutiques spécialisées. Il peut exister sous forme de concentré, d’isolat et d’hydrolysat.

Le concentré est issu directement de la décomposition de la caséine et du lactosérum. C’est d’ailleurs le produit de meilleure qualité pour ceux qui cherchent une teneur riche en peptides. Il est facile à extraire et contribue énormément à la croissance musculaire. C’est le produit par excellence préconisé par les nutritionnistes pour les personnes souffrant d’une carence en acides aminés et peut aussi être utilisé dans les régimes alimentaires amincissants.

L’isolate, quant à lui, est issu du conditionnement du lactosérum en poudre. Il est le plus connu du milieu sportif, et il est surtout emballé dans des flacons sous forme de dragées. Il possède un teneur élevé en acides aminés appartenant au groupe des BCAA (Branched Chain Amino Acids en anglais) dont l’organisme lui-même est incapable de synthétiser ces molécules. Enfin, l’hydrolysat est la division des protéines de lait de vache à l’aide d’enzymes. Le résultat va donner des petits peptides et des acides aminés libres. Il est essentiellement utilisé pour traiter les allergies de la protéine chez les nouveaux nés et pour les sportifs qui recherchent une récupération musculaire avec effet immédiat.

Quelle est la fréquence d’absorption du whey proteine ?

Le lactosérum peut être inhalé selon la phase d’effort musculaire de la personne et de ses habitudes alimentaires. S’il est consommé après l’entraînement, il peut servir à compenser l’effort musculaire. Pour bénéficier de l’apport protéique fourni par le lactosérum, le moment idéal de l’inhaler est de suivre un régime régulier, soit pendant le petit-déjeuner, accompagné de protéines lentes, ou bien sous forme de boisson rafraîchissante toute la journée.

S’il est consommé pendant le petit-déjeuner, il va fournir la protéine nécessaire à l’effort musculaire de la journée et relancer le processus anabolique de l’organisme. Après une nuit de sommeil et une journée d’entraînement intensif, le corps va se recharger en lui donnant les nutriments essentiels utilisés dans l’effort musculaire. Pour les personnes qui pratiquent la musculation ou les épreuves de force, le lactosérum est leur repas idéal pour renforcer l’apport protéique.

Comment consommer le lactosérum ?

Chez les sportifs, le repas du petit-déjeuner doit être aussi riche en protéines et en élément vital de l’organisme (vitamine et oligo-éléments). Si on se réfère à leur besoin protéique journalier, cela doit se mesurer à 0.5 g par kilogramme soit un chiffre indicatif de 30g de protéines par prise. Le meilleur moment de la journée pour le prendre est le petit-déjeuner. L’idéal est de le prendre sous forme de boisson. Il est possible d’accompagner le mélange avec un peu de lipides et de glucides de qualité, et se concentrer sur les éléments essentiels à l’organisme.

Des personnes choisissent le saut-de-lit pour avaler une gorgée de lactosérum sous forme de shake. En termes d’efficacité, le consommer pendant le petit-déjeuner est le plus avantageux, car les aliments solides ont plus d’avantages lors du premier repas. Cela donne de la force et de l’endurance avant la prochaine prise de lactosérum. En revanche, tout le monde à son habitude alimentaire, dont il faut régler la fréquence de consommation avec soin. Pour plus d’efficacité, il est possible de l’accompagner avec des aliments protéiques à l’assimilation lente. 

Astuces et conseils pour perdre du poids facilement
Quels sont les avantages de la poudre de Camu Camu ?