L’Alzheimer liée à la consommation de graisses

D’après une étude suédoise menée par une équipe de l’Institut Karolinska, une alimentation trop riche en graisse, sucre et cholestérol serait un facteur aggravant de l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

L’étude a été réalisée en analysant les réactions de souris nourries durant neuf mois avec des aliments de ce type. Leurs cerveaux ont subi une modification chimique comparable à celle observée auprès des patients atteints de l’Alzheimer dont une augmentation de phosphates qui empêchent le bon fonctionnement de certaines cellules et la réduction de l’Arc, protéine faisant partie du procesus de stockage de la mémoire.

La nourriture de type fast-food est principalement visée par cette découverte puisqu’elle est à forte teneur en cholestérol, sucres et graisses.

Il est donc fortement recommandé à veiller convenablement à avoir un bon équilibre alimentaire et garder le fast-food à titre très occasionnel.

Rappelons que 24 millions de personnes souffrent des maladies d’Alzheimer et apparentées dans le monde et l’OMS prévoit que ce chiffre va doubler dans les 20 prochaines années et continuera sa courbe ascendante.

Alzheimer et antipsychotiques
Alzheimer, un nouveau test sanguin pour détecter la maladie