L’aspartame augmente le risque de naissances prématurées ?

Les pédiatres, gynécologues et scientifiques du réseau Environnement Santé souhaitent attirer l’attention du ministre de la Santé, Xavier Bertrand en vue d’informer les femmes enceintes qu’en consommant une boisson gazeuse contenant de l’aspartame, augmente le risque de naissance prématurée.

Ce constat avait été fait lors d’une étude danoise publiée en 2010 dans l’American Journal of Clinical Nutrition, indiquant que la consommation d’une boisson à base d’aspartame augmente d’accouchement prématuré. Ce rapport indique que consommer 4 canettes light augmentent le risque de 28 à 78 %. Depuis plusieurs études sont venues confirmer ses chiffres. Les risques liés à la prématurité ont des conséquences graves sur le développement des enfants. Avant 32 semaines, les scientifiques ont constaté des problèmes de développement, d’autisme, des problèmes d’infections et des risques de troubles respiratoires, voir la dépression à la naissance sur les bébés prématurés.

À la publication de cette étude, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand avait déclaré « s’il y avait un rapport qui disait clairement que [l’aspartame] représente un danger, il faut le retirer, et je n’hésiterais pas à le faire », mais depuis rien n’a été entrepris pour mieux informer les femmes enceintes.

Santé et bien-être corporel : comment bien choisir des produits pour perdre du poids ?
Go-white, un kit de blanchiment dentaire à domicile