Cures thermales : comment ça marche ?

cure thermale

Publié le : 25 mai 20227 mins de lecture

Depuis la découverte des bienfaits des eaux minérales, il y a de cela 2000 ans, les cures thermales n’ont cessé de démontrer leurs efficacités sur d’innombrables pathologies. Rhumatologie, arthrose, eczéma, dermatoses, asthme, allergies, sciatiques, dysfonctionnements métaboliques, toutes ces maladies ainsi que d’autres peuvent être traitées grâce à des cures thermales. En France, par exemple, il existe environ 700 sources d’eaux bienfaisantes ayant des vertus thérapeutiques approuvées par l’Académie de Médecine. Mais comment se déroule exactement une cure thermale ?

Cure thermale : qu’est-ce que c’est ?

De nos jours, de plus en plus de personnes se tournent vers les médecines alternatives pour se soigner. En effet, bien que celles-ci soient souvent considérées comme hasardeuses ou peu fiables, de nombreux professionnels présents depuis des années dans le domaine, peuvent certifier de leur efficacité. C’est également le cas des patients qui ont suivi des cures thermales et qui ont obtenu des résultats au-delà de leurs attentes. Mais c’est quoi réellement une cure thermale ? En somme, ce genre de cure est une sorte de traitement médical employant les eaux qui proviennent des sources minérales afin de remédier à différents types de maladies. Généralement, cela peut être des gaz thermaux ou tout simplement de la boue. En effet, il faut savoir que de nombreuses eaux de source détiennent des propriétés physico-chimiques avérées.

Une cure thermale peut faire appel aux bains, aux jets, aux douches, aux compresses, mais également à l’application de sable ou de boue. Ces éléments sont habituellement associés à des séances de rééducation opérées par un kinésithérapeute ou des massages. Tout dépend de la maladie du curiste, c’est-à-dire, de l’individu qui va suivre la cure thermale. Pour plus de renseignements concernant ce sujet, ce lien peut être d’une grande aide.

Pourquoi opter pour une cure thermale ?

De nombreuses raisons poussent les personnes malades à solliciter les bienfaits des cures thermales. Le fait est que ces dernières peuvent soigner des maladies chroniques. Plus exactement, des maladies qui se développent au rythme des récidives ou des poussées et que la médecine moderne ne peut pas toujours guérir. En général, cela concerne spécialement les affections rhumatismales (lombalgie chronique, polyarthrite rhumatoïde, arthrose), les affections cutanées (psoriasis, eczéma), les insuffisances veineuses ainsi que les troubles psychosomatiques. Toutes ces pathologies peuvent être prises en charge par le thermalisme. 

Les cures thermales, c’est aussi des traitements faits pour les malades dont la qualité de vie se dégrade. Représentant une solution plus satisfaisante, il est vrai qu’elles ne remplacent pas entièrement les médicaments, mais peuvent agir en tant que complément.

Par ailleurs, celles-ci ont le pouvoir de soulager des douleurs de diverses natures, d’atténuer les symptômes et permettent de prendre moins de médicaments. Du moins, le temps du traitement.

En outre, les curistes, lors des séances en source thermale, profitent d’un excellent environnement. Ces derniers sont entourés de kinésithérapeutes, de diététiciens de médecins qui se relaient afin de leur donner des conseils sur leur hygiène de vie.

De plus, des activités ayant des visées éducatives viennent en complément aux soins thermaux. En occurrence, les conférences de diététiciens, des séances de relaxation, des activités physiques, ateliers pratiques, etc.

Comment marche une cure thermale ?

La plupart des cures thermales conventionnées ne présentent pas de programme type. En fait, chaque patient se voit octroyer une ordonnance de cure. En général, celle-ci est personnalisée pour une durée de 18 jours selon sa pathologie. Toutefois, les cures médicalisées sont particulièrement entourées, notamment au niveau du suivi médical (dès l’entrée du curiste dans la station thermale) et du suivi administratif.

À l’arrivée du patient, le premier pas consiste à se rendre à l’hébergement réservé pour les 18 jours de cure thermale prévus. Ensuite, il faut consulter le médecin avec lequel on a pris rendez-vous au préalable. Il est essentiel de lui donner le volet 1 de sa prise en charge et son dossier médical.

Une fois après avoir étudié le dossier, le médecin thermal pourra évaluer le planning de soins thermaux convenant le mieux au traitement de sa pathologie. Ce sera, en quelque sorte, l’ordonnance de cure. Pendant ces 3 semaines, le patient devra passer 2, voire 3 consultations.

Suite à ces consultations, on peut se rendre à l’accueil de l’établissement thermal avec :

  • L’ordonnance du médecin thermal
  • La carte ainsi que l’attestation d’assuré social
  • Le volet 02 de la prise en charge
  • L’attestation de la mutuelle complémentaire
  • La confirmation attestant sa réservation

Le service accueil finalise ensuite les démarches administratives et fournit le programme de sa cure réalisée suivant la prescription du médecin. Grâce à cela, le curiste trouvera facilement ses horaires quotidiens de soins et pourra commencer sa cure sereinement.

Comment effectuer une demande pour une cure thermale ?

Généralement, le choix du lieu de sa cure thermale dépend de l’affection qu’il faut traiter. Il faut savoir néanmoins que les stations thermales ne prennent pas en charge les mêmes pathologies. Les eaux thermales disposent de différentes propriétés en fonction de leur composition : eaux sulfurées, bicarbonatées, sulfatées, etc.

De ce fait, c’est donc avec l’aide de son médecin que le patient peut élire la station la mieux adaptée à son affection et surtout, la plus proche de son domicile.

Institut de beauté, les bonnes raisons d’y aller
Trouver les meilleurs produits de beauté en ligne

Plan du site