Le gingembre : une plante aux mille vertus pour la santé

gingembre

De nombreuses études scientifiques se sont concentrées sur les bienfaits du gingembre. Cette plante d’origine asiatique a été longtemps considérée comme porteuse de nombreuses vertus. Et ces études ont démontré que la plupart des vertus du gingembre sont fondées scientifiquement.

Le gingembre dans le quotidien

Les vertus du gingembre peuvent être appréciées dans notre quotidien pour améliorer le confort de notre organisme. Un bienfait du gingembre qui vaut son utilisation courante concerne ses vertus anti inflammatoires. Les propriétés anti inflammatoires du gingembre sont contenues dans les mêmes substances qui donnent son goût piquant. Le gingembre permet de limiter les manifestations inflammatoires en réduisant la sécrétion de prostaglandine de notre organisme. Le gingembre intervient également pour améliorer le processus de digestion. Cela se réalise par sa capacité à stimuler le foie pour produire de la bile, améliorant la digestion des lipides. Il agit également en brûle graisse, ce qui rend le gingembre un des aliments conseillés pour perdre du poids. En termes d’impact sur la digestion, le gingembre n’agit pas uniquement sur le foie, ses vertus touchent notamment l’estomac et les intestins. Un autre bienfait du gingembre concerne son caractère antiémétique, ou anti nausée et vomissement. Il est efficace pour lutter contre le mal de transport et les effets secondaires d’une chirurgie. Rendez-vous ici pour de plus amples informations sur les bienfaits quotidiens du gingembre.

Le gingembre prend soin de notre corps en profondeur

En plus de ces bienfaits contre les petits problèmes au quotidien, le gingembre améliore notre santé en profondeur. Le gingembre contient plus ou moins quarante types d’antioxydant, dont une partie résiste à la cuisson. Ainsi, frais comme cuit, le gingembre lutte contre le vieillissement des cellules. Une autre vertu des anti-oxydants concerne leurs effets bénéfiques pour le cœur. De plus, il aide à fluidifier le sang et à en éliminer les toxines. Ce qui a pour effet de réduire les risques d’apparition des maladies cardiovasculaires et améliore la circulation sanguine. Les bienfaits du gingembre se reflètent également sur son effet sur l’état des personnes diabétiques. Il réduit le taux de sucre dans le sang et dans les cellules sanguines. Par la même occasion, les principes actifs du gingembre réduisent la résistance à l’insuline des cellules. Ainsi, les cellules absorbent du sucre avec une faible stimulation d’insuline. Cela a pour effet de moins solliciter le pancréas tout en réduisant la quantité de sucre dans le sang. Pour le moment, l’impact du gingembre sur le cancer est encore au stade de l’étude. Toutefois, quelques utilisations sur des cellules cancéreuses montrent que le gingembre est assez prometteur.

Sa consommation et les précautions à considérer

Comment consommer du gingembre ? Cela dépend de tout à chacun. En effet, le gingembre peut être consommé cuit comme cru, frais ou en poudre, seul ou accompagné. De plus, combiner le gingembre avec un autre aliment peut révéler bien des surprises. Pour maigrir, il faut essayer la combinaison gingembre-citron qui, en plus d’un goût exotique, améliore la digestion et le système immunitaire. La combinaison du gingembre et du curcuma offre également un des meilleurs résultats en termes d’apport en antioxydant. Toutefois, il faut une certaine précaution dans la consommation de gingembre. Il faut éviter sa surconsommation et toujours prévenir son médecin si l’on suit un traitement pour le sang. De plus, malgré son effet antiémétique, il n’est pas conseillé durant la grossesse et l’allaitement.

Les produits bios en 2009 : OGM, label et logo européen
La viticulture biodynamique, respect total de la nature