Les patches et autres substituts au tabac inefficaces ?

Selon une étude américaine publiée dans la revue Tobacco Control, mais contestée par le président du Comité national contre le tabagisme, les patches, gommes et autres substituts ne seraient en rien efficaces pour arrêter de fumer.

Si pour les chercheurs de l’université de santé de Harvard, les produits nicotiniques n’augmentent pas les chances d’arrêter la cigarette, ils ont au moins le mérite de pousser le fumeur à décrocher du tabac.

Entre 2001 et 2006, plus de huit cents personnes qui ont arrêté de fumer ont utilisé ce type de substituts à la cigarette. Selon le Dr Grefory Connolly, co-auteur de l’étude, «Cette étude montre que les substituts nicotiniques ne sont pas plus efficaces pour aider les gens à cesser de fumer à long terme». Par le passé une étude clinique affirmait pourtant le contraire.

Il a été démontré que les fumeurs qui n’ont pas utilisé ce type de produit avaient autant de chance de réussir à arrêter de fumer que ceux utilisant les substituts nicotiniques.

Crème anti rides naturelle : choisir une crème à base de bave d’escargot
Comment soigner la peau de son visage au naturel ?