Les prothèses de la hanche de la firme DePuy sèment l’inquiétude

Après le scandale des implants mammaires PIP, c’est au tour des prothèses de la hanche de la compagnie De Puy qui provoquent l’inquiétude dans le monde médical.

Selon le magazine rtl.be, les centres de santé belges ont posés plus de 1500 prothèses en métal. Alors qu’en 2010 , la firme DePuy a retiré du marché deux modèles de prothèse de la hanche. Parmi les patients, seuls 58 cas ont suivi une intervention de contrôle.

Interrogé, le docteur Daniel Pauler du service d’orthopédie de la clinique Saint-Jean à Bruxelles, affirme que « Il y a eu certains cas où les gens ont développé d’énormes kystes sur la hanche prothésée. On a remarqué dans ces cas-là une inflammation locale et un relargage anormal de chrome et de cobalt dans le sang et les urines ».

Les patients ayant subi ce type d’intervention vont devoir contacter leur chirurgien, le Docteur Pauler poursuivait en déclarant « Demandez si c’est bien une prothèse DePuy. Si c’est le cas, soyez suivi localement par le chirurgien si vous développez ces kystes au niveau de l’articulation et aussi par des prises de sang ».

Quel garnissage choisir pour son surmatelas ?
Santé et bien-être corporel : comment bien choisir des produits pour perdre du poids ?