Démaquillage optez pour des disques réutilisables

disques démaquillants réutilisables

Inspirés du traditionnel gant de toilette, les disques démaquillants réutilisables sont une alternative écologique aux cotons à usage unique. Se déclinant en plusieurs formats, ces cotons réutilisables sont vendus en paquet de dix ou en paquet de vingt. Sachant qu’en général, une femme utilise en moyenne six cotons jetables par jour, la version réutilisable est devenue une vraie alternative, du point de vue écologique et économique. 

Le disque à démaquiller réutilisable : c’est pour tout le monde 

Il existe plusieurs sortes de coton démaquillant réutilisable. Les cotons lavables, que vous pourrez retrouver sur lamaisondubambou.com, sont fabriqués avec différentes matières. Mais selon la forme, on distingue les disques, les carrés, les petites lingettes, ou même les gants. Il faudra les choisir en fonction du type de peau, la nature des soins ou des produits qu’on applique dessus.  

À la manière dont il est tissé, le coton réutilisable fait en coton bio est très pratique pour tous les usages. Les cotons démaquillants lavables sont le plus souvent dotés de deux faces : une face lisse et une autre tissée en bouclettes. Le côté soyeux est destiné pour l’utilisation de produits épais ou bien pour nettoyer les zones sensibles du visage, comme les yeux. La face rugueuse est, par contre, adaptée pour désincruster, et nettoyer en profondeur les pores. Ce côté est conseillé pour appliquer les produits plus liquides comme les eaux florales et eaux micellaires. À la fois très doux et résistant, le coton bio a l’avantage de convenir à tout type de peau de manière générale. De plus, cette matière est reconnue pour sa longévité. Cependant, il faut rester vigilant, et ne pas privilégier son utilisation pour les peaux sensibles. Celles-ci risquent de s’irriter après le frottement.  

Les cotons lavables pour les peaux sensibles et les peaux à problèmes 

Ne vous inquiétez pas, les cotons démaquillants réutilisables existent également en matière beaucoup plus adaptée aux peaux sensibles à très sensibles.  

L’eucalyptus est réputé pour son aspect ultra-doux. Grâce à sa souplesse, le coton en eucalyptus est adapté à tous les types de peaux, aux peaux sensibilisées particulièrement. La douceur de cette matière fait qu’on peut également l’utiliser pour les tout-petits, notamment pour le change. Aucun risque d’irriter les fesses de votre bébé. Aussi pratique que le coton bio, sa surface absorbe peu. Pas de gaspillage de produit, que vous utilisez de l’eau micellaire, des hydrolats ou du lait démaquillant. Le coton démaquillant en eucalyptus est recommandé pour les peaux sensibles et acnéiques, mais il est surtout très pratique dans le sens où c’est la matière universelle, adaptée à toute la famille. 

Par ailleurs, le coton fabriqué à partir de fibres de chanvre est exceptionnellement privilégié pour les peaux grasses et à problèmes. Cette matière possède des propriétés antifongiques et antibactériennes. En général, pour la fabrication du coton en chanvre, on ajoute quelques fibres de coton dans sa composition, d’où son aspect extrêmement doux. Il est parfait pour un démaquillage tout en douceur et confortable. Toutefois, le chanvre est particulièrement absorbant. Il est donc plus approprié de l’utiliser pour appliquer des textures épaisses et de l’huile démaquillante.  

Cotons réutilisables en bambou : à qui sont-ils destinés ? 

Le bambou est une matière particulièrement absorbante. Ce qui fait que le coton en bambou est recommandé pour l’utilisation des produits démaquillants aux textures épaisses. On le privilégie également si on a l’habitude de se démaquiller avec de l’huile. Comparé aux autres matières de coton lavables, il est l’alliée beauté idéale pour celles qui ont l’habitude se maquiller. En effet, avec un produit adapté, ce coton aide à effacer les maquillages les plus tenaces. En outre, le coton bambou est conseillé aux peaux mixtes, voire grasses. Doté de fibres plus ou moins rugueuses, il permet un nettoyage de profondeur des pores. De par sa texture, elle est parfois utilisée pour exfolier en douceur.

Utilisation de cotons démaquillants réutilisables : une démarche écologique 

Évidemment, quand on y pense, laver le coton qu’on a utilisé est beaucoup moins polluant que jeter après chaque démaquillage. Sachant qu’aujourd’hui, la tendance est à la lutte contre le gaspillage, le mode de vie doit répondre à une démarche écologique. Le premier pas serait de privilégier des produits naturels pour sa salle de bain. Ceux-ci sont aussi bien pour le corps que pour l’environnement. On jette moins, donc on réduit les emballages, et on utilise des outils lavables/réutilisables. Le passage aux cotons lavables représente donc un grand effort écologique.  En effet, c’est des milliers de cotons démaquillants qu’on jette inconsciemment dans l’année. Pourtant, la culture de coton consomme beaucoup d’eau, c’est pourquoi elle épuise de nombreuses ressources.  

Il faut savoir qu’un disque en bambou ou en chanvre est beaucoup plus écologique comparé à un disque réutilisable 100 % cotons. La raison étant que la culture des plantes de bambou et de chanvre est moins polluante et consomme moins de ressources.  

Passer aux cotons réutilisables c’est bien, mais il faut également savoir comment les entretenir. Vous pouvez parfaitement les laver à la machine, mais veillez à les mettre dans un sac filet pour ne pas les perdre. Le rituel de démaquillage a tendance à salir vos cotons avec des taches tenaces. Vous pouvez alors utiliser du bicarbonate de soude pour blanchir. Le vinaigre blanc est également très efficace pour débarrasser des saletés persistantes. Sinon, un savon de Marseille est suffisant pour entretenir les fibres de votre coton. 

Embellir l’œil asiatique grâce à la chirurgie esthétique
Les avantages de l’épilation à la lumière pulsée