Le psoriasis en goutte : comment le soigner ?

psoriasis en goutte

Le psoriasis en goutte est connu pour être la forme la plus rare parmi les différentes formes de psoriasis. En effet, il ne touche que 2% des cas de cette maladie et impacte surtout les enfants et les jeunes adultes. De plus, cette lésion cutanée n’apparaît qu’une seule fois chez la majorité des patients. D’autres souffrent plutôt de la forme évoluée se traduisant par un psoriasis en plaque. Comment reconnaître et traiter le psoriasis en goutte ?

Comment le psoriasis en goutte se reconnaît-il ?

Par définition, le psoriasis en goutte correspond à une forme de psoriasis, unique du fait de son apparence clinique ainsi que de son mode d’apparition faisant généralement suite à une infection de la gorge ou angine. Ses principales victimes sont principalement les jeunes adultes et les enfants. En outre, cette affection de la peau peut survenir chez une personne qui souffre déjà d’un psoriasis en plaques.

La maladie se manifeste sous forme de petites plaques plus fines et moins desquamatives que les celles du psoriasis classique ou vulgaire. Avec une taille inférieure à 1 cm, lesdites plaques se propagent de façon généralisée et rapide sur le corps, en particulier sur le torse, le dos ou les membres. Quant aux ongles, cheveux, paumes et plantes, ils semblent épargnés. Pour le médecin, il convient d’effacer d’autres diagnostics tels que le pityriasis versicolor, le pityriasis rosé de Gilbert ou encore un eczéma appelé nummulaire sec. En principe, le diagnostic est clinique mais peut par moment requérir une prise de sang ou un prélèvement de squames. Cliquez ici pour plus d’informations à ce sujet.

Quelles sont les origines du psoriasis en goutte ?

En général, le psoriasis en goutte indique la survenue d’une infection de la gorge dont le facteur déclencheur s’appelle le streptocoque. Puis, il peut faire suite à un virus ou provenir d’autres facteurs tels que l’excès de stress et le choc émotionnel. Aussi, un patient ayant déjà subi un psoriasis en plaque peut souffrir de cette maladie de la peau.

Par ailleurs, l’évolution du psoriasis en goutte résulte parfois d’une vaccination ou d’une réaction engendrée par des anti-TNF. Des médicaments relatifs au traitement du paludisme, à la pression artérielle, tout comme la varicelle et d’autres maladies cutanées peuvent entre autres causer cette version en goutte. À noter que le mauvais fonctionnement des globules blancs compte parmi les origines les plus fréquentes de la lésion. En effet, les cellules T dans le corps ont pour fonction de combattre les infections donc, un dysfonctionnement de leur part incitera les cellules à s’attaquer à la peau. Enfin, cette affection cutanée peut tout simplement être de source héréditaire. 

Comment soigner le psoriasis en goutte ?

Dans le but de soigner le psoriasis en goutte, il est essentiel de connaître sa cause grâce aux diagnostics du médecin. C’est de cette façon que l’on peut repérer le médicament le plus approprié. À cet effet, une étude clinique s’impose, car elle permet au médecin de guérir toutes les autres maladies liées à la peau. Si un doute subsiste, il convient d’effectuer d’autres examens médicaux en l’occurrence l’analyse des squames et la prise de sang.

Les antibiotiques cités dans le traitement de l’ORL font partie des médicaments efficaces pour guérir le psoriasis en goutte. Le médecin peut effectivement les prescrire en cas d’infection entraînée par le streptocoque. Étant donné que la maladie de la gorge constitue la source de l’évolution de cette lésion cutanée, l’ablation amygdalienne ou l’amygdalectomie (notamment chez les enfants) est à envisager si la poussée se répète. Pour finir, comme toutes les formes de psoriasis, celui en goutte peut également faire l’objet d’un traitement local. Le médicament dermocorticoïde, associé ou non au calcipotriol betametasone se distingue comme un remède local à appliquer sur la partie affectée. Aussi, la photothérapie s’avère efficace dans le cas où les soins en crème ne présenteraient pas d’effets. Dans des cas plus graves, le médecin songera plutôt à la prise de médicament systémique. Enfin, ayant pour fonction de protéger et prendre soin de la peau, la vitamine D représente un supplément de choix pour se prémunir du psoriasis en général.

Comment éviter la poussée du psoriasis en goutte ?

Bien évidemment, la meilleure chose serait d’éviter la poussée du psoriasis en goutte. Si vous êtes souvent sujet à angine, parlez-en à votre médecin en vue de mettre fin à cette maladie infectieuse et virale. Ainsi, vous pouvez essayer d’éradiquer le psoriasis en goutte récurrent. Par ailleurs, prendre des médicaments non prescrits par un professionnel de santé doit être strictement interdit.

Afin d’éloigner toute sorte de poussées de psoriasis en goutte, l’idéal serait d’éviter les situations stressantes ainsi que tout évènement pouvant être source de traumatismes émotionnels. Pour finir, veillez à boire suffisamment d’eau dans la journée et d’opter pour des crèmes hydratantes surtout si vous envisagez une exposition au soleil de longue durée. De cette manière, la maladie sera éliminée en quelques jours, même sans traitement.

Les bienfaits des algues que l’on retrouve dans les produits de beauté
Conseils beauté et santé en ligne